[TECHNIQUE PHOTO : LE PORTRAIT]

Parce que l’on entend souvent tout et n’importe quoi, voici un petit condensé graphique des types de portrait. Et il y en a plein de sorte en fait, et on a que l’embarras du choix.

Commençons déjà par corriger une erreur courant qui à court même chez les photographes dont beaucoup manque cruellement de culture photographique. Le portrait « plain pied » n’existe pas. Le mot plain (et non plein) releve du vocabulaire de l’immobilier et non de la photographie. En photo, on parlera de portrait en pied, c’est-à-dire, où le modèle apparaît dans son entier. Il est aussi appelé (et c’est d’ailleurs sa dénomination officielle) plan moyen, qui peut être large ou serré. Cependant le plan moyen serré coupe généralement les jambes au niveau des mollets et dans ce cas, on n’est plus dans du portrait en pied mais dans ce qu’on appelle le plan italien, à ne pas confondre avec le plan américain qui est lui encore un peu plus serré (sujet coupé au dessus des genoux).

Comme vous le voyez (et comme je l’ai dit plus haut, il y a l’embarras du choix et chaque type de portrait ne veut pas dire la même chose (sans compter qu’on a tous nos petits défauts que l’on souhaite cacher). C’est donc en discutant ensemble de votre projet, de vos phobies, de vos attentes… que l’on va pouvoir définir quel type de portrait vous ira le mieux, et comment on pourra le réaliser. D’où l’intérêt de ne pas faire cela à la va-vite et de prendre son temps. Sinon, ce n’est ni plus, ni moins qu’une photo d’identité améliorée (et entre nous c’est bien dommage).

Les commentaires sont clos.