[LE DEVELOPPEMENT PHOTOGRAPHIQUE…]

Le post-traitement d’une photo est constitué de trois choses : le développement, la retouche et la caractérisation. J’ai déjà parlé dans un précédent post de la retouche, je vais donc ici parler du développement.

développement photographique

Développement d’une photo devenue culte de James Dean il y a plus de 60 ans.

Beaucoup de photographe pense, à tort, que le développement s’en est allé avec l’apparition du numérique. Il en est malheureusement rien et heureusement. Commençons d’ailleurs a répondre à cette question. Pourquoi certains photographes pense que le développement a disparu avec le numérique ? Aujourd’hui, les APN permettent d’enregistrer les photos en deux formats. Premièrement en format JPG et deuxièmement en format RAW. Si dans le premier cas il s’agit bien d’un format Image visible par tous, le second est quand à lui, un format DATA qui convient de post-traiter afin de pouvoir réaliser un tirage, numérique, c’est à dire produire un fichier JPG, ou physique, c’est à dire imprimer la photo sur du papier photographique ou autres supports. Et oui le fichier JPG n’est en fait qu’un tirage numérique, autrement dit, la version numérique du papier photographique de l’époque argentique. Quand on enregistre ses photos directement au format JPG sur la carte mémoire de son APN, on donne en fait quitus au constructeur de l’appareil photo de développer pour nous la photo selon l’algorithme qu’il aura installé dans l’APN. Ainsi, si on prend une même photo, avec les mêmes réglages mais avec des appareils différents, on aura pas la même image au final, les algorithmes des constructeurs n’étant pas les mêmes. C’est algorithme sont destinés à produire une photo avec des valeurs moyennes, que l’on va pouvoir plus ou moins modifier avec les programmes disponibles. Mais tout cela reste très limité et ne va agir que sur l’ensemble de l’image. En effet, l’APN est incapable de savoir que vous souhaitez plus de contraste sur cette zone bien précise de l’image ou au contraire un rendu plus doux avec un contraste atténué. Les photographes qui pensent que le développement c’est de l’histoire ancienne oublie tout simplement comment fonctionne leur APN et affiche par la même une méconnaissance du processus photographique. Non le développement n’a pas disparu. C’est simplement eux qui ne le font pas préférant laisse cela à leur APN. A l’inverse, les photographes qui utilise le RAW savent que le développement est toujours là et reste une étape cruciale dans la création d’une photo.

Mais ça consiste en quoi le développement ?

Le développement va consister à optimiser les caractéristiques intrasèques de l’image. Cela concerne la couleur, l’exposition, le contraste, la luminosité que l’on va traiter via les hautes lumières, les ombres, les blancs et les noirs, et enfin, tout ce qui touche à la saturation des couleurs. On va agir sur l’ensemble de ces éléments de façon généralisée à l’ensemble de la photo mais aussi de façon plus ponctuelle, par zone plus ou moins large.

 

Développement photographique

Développement d’une de mes photos sous LR

Les commentaires sont clos.